MENU FERMER

Ville de Dieppe

Nicolas Langlois, Maire de Dieppe

Photo Maire de Dieppe

Dieppe est située dans le département de la Seine-Maritime en Normandie. La population est juste en dessous de la barre des 30 000 habitants. C’est une station balnéaire où l’on trouve un tribunal de plein exercice et plusieurs lycées. La ville est aussi une sous-préfecture du département, le port qui est dans la ville occupe des fonctions de pêche, de commerce, de plaisance et le lien avec l’Angleterre par le Transmanche. L’activité de construction navale monte en puissance.

Les premiers employeurs intra-muros de la commune sont les services publics (hôpital, les emplois municipaux), le deuxième employeur est le commerce.

Nicolas Langlois est maire de Dieppe depuis 2017 et a été réélu au premier tour lors des élections municipales de mars 2020 avec 61,41 % des voix exprimées. Il nous a exposé les mesures qui ont été prises et les difficultés rencontrées durant cette période de crise et la manière dont la ville a agi.

Les actions menées par rapport à la crise

De nombreuses personnes ont été en difficulté lors de la crise néanmoins cette période nous a aussi renforcé en changeant notre manière de voir et de concevoir notre environnement et nos pratiques. Ce qui ressort le plus de cette adversité c’est le besoin de proximité, d’humanité et de solidarité. C’est à partir de ces trois approches que la ville de Dieppe a voulu aborder cette période.

Les choses ont été abordées de manière sérieuse, en particulier au niveau des soins, des masques et de l’approvisionnement, toutefois nous avons aussi voulu être solidaire en pensant à tout le monde et à tous les acteurs :

Cette période nous a aussi renforcé en changeant notre manière de voir et de concevoir notre environnement et nos pratiques

  • Soutien aux commerces :
  1. Un numéro unique pour les commerçants et les artisans a été mis en place, et a servi de relais entre les clients et les indépendants toujours en activité
  2. Durant le confinement, beaucoup de commerces sont restés ouverts et la commune a voulu les aider à rétablir la communication perturbée. Une plateforme a donc été mise en service pour permettre aux habitants de voir quels services étaient proposés et quels étaient les commerces ouverts, quels commerces proposaient des livraisons, de la vente à emporter, etc. Ce service fonctionne toujours depuis le déconfinement
  3. Réciproquement, les informations que nous voulions diffusées ont été affichées dans les commerces ouverts car ils étaient les seuls endroits où les habitants allaient
  • Stationnement gratuit
  • Drive et livraison :
    1. Deux drives ont été mis en place pour permettre aux gens de faire leurs courses. Ce système a beaucoup fonctionné car Dieppe s’approvisionne beaucoup par les marchés. Cela a donc été une façon d’allier sécurité et achat auprès des producteurs locaux.

Le déconfinement à Dieppe :

Relativement épargnée par l’épidémie avec une dizaine de décès, il n’en reste pas moins que la Ville cherche à mettre en œuvre correctement la phase de déconfinement :

  • Une bataille pour la réouverture des marchés :

Dieppe accueille d’accoutumance cinq marchés par semaine, durant le confinement, un seul marché a pu être conservé. Le marché est un véritable lieu de débouchés pour les producteurs, qui vont certainement abandonner le drive pour revenir sur les marchés. Le drive a été un système salvateur durant le confinement mais il demande un investissement et du temps que les producteurs ne pourront pas avoir.
La Ville a relancé dès le 12 mai l’ensemble de ses marchés avec des mesures sanitaires adaptées, notamment pour le marché du samedi (roulement entre les ambulants, nouvelle organisation spatiale, marquage pour respect de la distanciation, fermeture de certaines rues, etc.)

  • Le stationnement est de nouveau payant

Depuis le 14 mai pour éviter que les salariés des commerces y stationnent toute la journée ; ce qui aurait eu un effet négatif sur le centre-ville. Néanmoins pour inciter les gens à venir en centre-ville, le stationnement sera gratuit de 17h à 19h

  • Une campagne de soutien aux commerçants :

Les commerces ont tous essayé de rouvrir dès le lundi 11 mai et pour les aider la mairie a essayé de lancer une campagne « Venez chez nous », relayée dans la presse locale

  • Des livraisons de masques et de visières ont été organisées chez les commerçants dès le 11 mai
  • Réorganiser l’espace public :

On exonère les places de terrasse pour le moment mais lorsque les bars et les restaurants rouvriront cela sera aboli. Cependant, les terrasses et les commerces d’habillement auront l’autorisation de s’étaler davantage à l’extérieur. Ce déploiement ne devrait pas poser de problèmes dans le cœur de ville.

  • Sensibiliser les propriétaires à faire des efforts :

Une intervention plus politique a été réalisée auprès des propriétaires, pour leur demander d’annuler ou de baisser les loyers notamment ceux des fonds de commerce – le retour sur cette intervention a été très positif

  • Piétonisation du front de mer :

Sur les 1200 places de stationnement, 400 sont supprimées pour agrandir l’espace promenade et permettre le respect des distances pour se balader. Les vélos auront davantage de place et cela va donner plus d’importance en connectant notamment l’avenue verte qui traverse Dieppe au front de mer. La réouverture du front de mer de Dieppe, attendue par la population, est actée depuis le 15 mai dernier.

Questions/Réponses :

  • Comment va se passer l’accès à la culture dans ces prochaines semaines ?
  1. Les bibliothèques ne sont pas encore ouvertes et la mairie s’est concentrée prioritairement sur les écoles, les marchés et les plages. Lorsque la réouverture des bibliothèques aura lieu, elle s’effectuera en ouvrant les structures sur l’espace public avec des systèmes d’emprunts et de dépôts extérieurs. Il faut faire en sorte que les actions culturelles soient au plus proche des gens
  2. La fête de la musique ne se déroulera pas avec de grands concerts ; toutefois des musiciens pourront aller dans certains quartiers, au pied des immeubles et dans des impasses pour jouer tout en respectant la sécurité sanitaire des habitants. Dieppe possède une fanfare, qui est souvent repoussée par la jeune génération, mais qui pourrait amener un peu d’animation et de vie en ces temps de sommeil social
  3. Le cinéma multiplexe, une des opérations phares du territoire inscrite dans le programme « Action Cœur de Ville », pourrait rouvrir mi-juin ou mi-juillet. Le cinéma de plein-air est une idée séduisante mais qui nécessite de grands espaces. L’exploitant est dynamique et a déjà quelques idées pour favoriser la relance de son activité

Le bilan de cette crise :

Les services publics ont été les amortisseurs de la crise car ils ont constitué un soutien majeur à l’économie locale. La situation financière impacte énormément les communes et les communautés d’agglomérations, et un soutien à l’économie locale et un plan général d’aide aux communes sont donc indispensables.

Il faut également souligner que durant le confinement les restaurants ont fait des livraisons de repas qui ont parfois surpassé le nombre de couverts avant le confinement. La livraison va donc perdurer car elle semble bénéfique pour les commerces de bouche et davantage en adéquation avec les pratiques actuelles.

En somme, Dieppe fait face à des difficultés financières liées en partie à la crise du COVID-19, mais elle montre une vraie volonté de soutenir la vitalité et l’activité commerciale en centre-ville. Et cette adaptation a même fait émerger de nouvelles opportunités pour les habitants et la commune.