MENU FERMER

Ville de Dijon

Danielle Juban, Adjointe au Maire -Déléguée à l’Attractivité, au Commerce, à l’Artisanat
Vice-Présidente Déléguée au Développement Economique et à la marque territoriale de la Métropole

juban

La ville de Dijon, capitale de la Bourgogne-Franche-Comté est l’une des 13 capitales régionales françaises Elle est située au cœur d’un bassin d’emploi de plus de 400 000 personnes ; Elle fait partie des 22 métropoles de notre territoire national. Forte de 1 200 commerces et 7 200m² de terrasses de restaurants et de cafés. Dijon est la neuvième ville française visitée par les touristes étrangers.

Etre classé en zone touristique internationale c’est afficher son ambition et renforcer son attractivité.

Propositions

  • Classement en zone touristique internationale (ZTI) :
    La ville est labellisée Zone Touristique Internationale (ZTI).
    Dijon bénéficie de la double reconnaissance UNESCO climats et  repas gastronomique des Français. Dijon est la seule capitale régionale classée en zone touristique internationale (ZTI) (les autres villes sont des villes du littoral et de la région parisienne). Depuis 2017, ce classement permet de modifier les temporalités en dérogeant au travail du dimanche et de soirée. L’ensemble des commerces de cœur de ville peuvent être ouverts tous les dimanches, alors que les grands pôles commerciaux sont fermés. Cinq dimanches d’ouverture sont autorisés pour les commerces hors ZTI (qui correspond au secteur sauvegardé).
  • Deux études sur le commerce :
    Actuellement s’achèvent deux études sur le travail dominical ciblant d’une part les Dijonnais et d’autre part les commerçants. L’ouverture dominicale est souhaitée par une large majorité des Dijonnais. Elle a apporté un flux supplémentaire de 2 000 à 3 000 personnes en centre-ville le dimanche. Le chiffre d’affaires supplémentaire cumulé attendu est de 10 % supplémentaire.
    L’autre étude porte sur la fréquentation touristique et l’articulation shopping patrimoine et sur le type de commerces qu’il manque dans la Métropole.
  • Observatoire des baux commerciaux avec des partenaires
    Un Observatoire des baux commerciaux a été mis en place avec des partenaires immobiliers la CCI et la CMA. Il permet d’avoir des indicateurs pour fluidifier les transactions et garantir la transparence dans les échanges, réduire les taux de vacances même si ceux-ci ne sont que de 5% en cœur de ville.
  • L’évènementiel pour l’attractivité
    Le maire François Rebsamen avait dans son programme l’ouverture des Halles de Dijon mais cela n’a pas été possible. En revanche, il y deux ans, la Ville a eu l’idée d’organiser un brunch du dimanche avec les restaurateurs pour permettre l’ouverture des Halles – 600 couverts servis chaque dimanche soit 10 000 couverts à chaque saison avec 3 services, le tarif est de 25 euros pour les adultes et 15 euros pour les enfants. Des chefs étoilés se succèdent de mai à octobre. Cette opération s’inscrit dans la droite ligne de la future cité de la gastronomie.
  • Faciliter le stationnement et la circulation
    La ville dispose d’une Fédération des commerçants active qui s’appelle « Shopping Dijon » financée à 70% par la Ville.
    Pour le stationnement, la fédération propose aux commerçants à travers l’opération « j’ai le ticket avec mon commerçant d’acheter au partenaire des tickets pour 2h de stationnement à 0,50 centimes d’euros l’heure, puis les commerçants distribuent à leur clientèle. Des opérations de parking gratuit sont également réalisées à certaines occasions.
    Dijon Métropole a recruté un directeur du commerce et du management du centre-ville. Les boucles marchandes piétonnes dans plusieurs secteurs de la ville ont été créées
  • Une dynamique territoriale forte
    Il y a quatre volets complémentaires pour avoir une bonne dynamique territoriale : la dynamique économique, la mobilité et l’accessibilité, le bâti et habitat,
    Dijon a lancé une campagne sur Dijon Zone Touristique Internationale, sur le thème « Happy sunday «  ouvertures musées, cinémas, restaurants, commerces, animations en partenariat la culture et le sport
  • Leviers en faveur de la reconquête des habitats en centre-ville :
    La mise en valeur de l’espace public est importante. Dijon a lancé dernièrement un concours d’idée pour faire un plan lumière.
    Ce sont des leviers en faveur de la reconquête des habitats en centre-ville.
    Il y a des pistes à étudier comme l’évolution de la loi Malraux, en élargissant la liste des locataires éligibles, ainsi que permettre l’accès aux étages dans les commerces, et la frilosité des propriétaires à créer des logements, vu la grande rentabilité des baux commerciaux.
    La Ville insiste sur l’importance des CDAC des PLUi et la maîtrise du foncier.